Subscribe for updates, screenings & events

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Vimeo Icon

© 2023 by It's a Family Affair. Proudly created with Wix.com

Un film de Pascal Yernaux

L'INTRUS

Une coproduction des Films de Nulle-Part.
BANDE-ANNONCE 

Le Pitch du Film:

 

L’Intrus, c’est un regard sur la société et sur l’individu devant l’arrivée de milliers de réfugiés provenant de divers conflits répartis dans le monde. C’est la question de l’accueil ou non et de notre attitude face à nous-mêmes. C’est la peur de l’autre conduisant au rejet et ici, l’engagement d’une femme qui veut aller plus loin en accueillant un réfugié syrien au sein de sa famille. Malgré des apparences prometteuses, il y a Jean et son caractère, et ensuite Julie, qui n’a que 22 ans et qui débarque dans un monde qu’elle appréhende. À l’arrivée de Tarek, ils seront face à eux-mêmes et devant des difficultés. La famille connaitra des tensions et le temps passera pour laisser agir cette génération souvent plus porteuse d’espoir. Alors, une nouvelle histoire débutera, une autre route aussi, mais elle sera encore parsemée d’embûches.

 

Le Mot du Réal:

 

 J’ai souhaité mettre en scène une famille moderne et la confronter à ses peurs. Celle de l’autre qui conduit bien souvent au racisme ordinaire, mais aussi, au chemin tortueux de l’inconscient qui parfois nous fait perdre la raison. Raison d’une société en crise fonctionnelle qui en a oublié que l’humain n’est pas le produit d’une formule Excell. Profitant des personnages et des situations, le film aborde sans langue de bois la problématique de l’accueil des réfugiés ! D’une part, c’est l’intolérance et le retour nauséabond du populisme et du communautarisme, mais de l’autre, la présence d’une frange de l’Islam tout aussi dangereuse que radicale. C’est aussi l’implication de certains gouvernements appuyant le commerce avec des États-voyous et des politiques politiciennes fuyant leurs responsabilités et laissant toute la population face à ces responsabilités trahies. Mais c’est surtout l’inhumanité de notre monde face à cette terrible détresse qui me préoccupe, la société est sur le fil.  Ensuite, je veux laisser une chance à l’homme et aux bons sens, aux nouvelles générations.  

 

Les Films de Nulle-part, c’est un nouveau collectif artistique qui s’engage à porter des thématiques humaines, des histoires d’hommes et de femmes au travers de leurs relations à la vie et à l’autre.